La marche sans retour




Au Nicaragua 5000 personnes contaminées campaient depuis plus de 2 mois devant le parlement pour demander des indemnités. Elle ont en partit obtenu gain de cause, le gouvernement c’est engagé à prendre une parti de leurs soins très coûteux. Mais 600 victimes n’ont toujours pas levé le camp car le gouvernement ne veut pas faire pression sur les 3 entreprises reconnues coupables par les tribunaux Nicaraguayens et condamnées à une amende de 500 millions de dollars qu’elle refuse de payer.  L’irresponsabilité ainsi que le mépris des multinationales est d’autant plus fort qu’elles n’ont pas daigné à se présenter à leur procès ! Pourtant ces firmes psychopathes étaient et sont responsables de la vie de milliers de personnes qu’elles n’ont pas hésité à sacrifier par cupidité. Mais c’est peut dire,  au Nicaragua par exemple les dégâts sont tels que plus d’un millier de personnes sont mortes à cause du Nemagon et des milliers d’autres sont condamnés à mourir dans les années à venir, beaucoup de victimes sont à naître et beaucoup ne naîtront pas à cause des gens devenus stériles, enfin les terres et les nappes phréatiques sont polluée pour 200 ans.

Retour à la page d'acceuil